home RD Congo Après les Yen a marre, Tiken Jah Fakoly, Claudy Siar persona non grata en RDC

Après les Yen a marre, Tiken Jah Fakoly, Claudy Siar persona non grata en RDC

Tiken Jah Fakoly et Claudy Siar
Tiken Jah Fakoly et Claudy Siar |© ICIBRAZZA/Montage

Le chroniqueur de RFI a passé le micro à Narsix Baya car il n’a pas pu joindre Kinshas à temps pour animer, comme prévu, l’événement à l’affiche de la clôture de la Semaine française le vendredi 26 juin à la Halle de la Gombe.

L’absence de Claudy Siar a été annoncée par la directrice de RFI, Cécile Mégie, dans les détours du point de presse qu’elle a tenu en début d’après-midi à quelques heures du concert, à la Maison de France avec le directeur de France 24, Marc Saikali. Et, à l’occasion de cette entrevue avec les médias de la place, l’animateur de Radio Okapi Narsix Baya a été présenté comme son remplaçant à l’animation de l’émission.

Pour sa part, Narsix a vu sa contribution à l’enregistrement de l’émission spéciale 20 ans de Couleurs Tropicales comme « une énorme responsabilité. Un défi à relever ». Par ailleurs, il a livré quelques noms des artistes attendus sur le podium pour la circonstance. L’on savait ainsi déjà que Zaïko Langa Langa allait être de la partie ainsi que Héritier Watanabe qui vient de se retirer des rangs de Wenge Musica Maison Mère. José Hendrix Ndelo qui n’est plus à présenter est également parmi les artistes à l’affiche de ce concert qui devrait se dérouler en deux heures. L’émission fait également de la place à la « jeune scène émergente », comme l’a indiqué Narsix. L’Institut français qui a publié dans la suite la liste des prestataires a également annoncé la présence de Natahalie Makoma, Le Karmapa, Céléo Scram et Félix Wazekwa.

Pas du tout étranger au monde musical dont il participe de façon notable à la promotion, Narsix Baya entend reprendre le flambeau quitte à ne pas trop faire regretter l’absence de Claudy Sia. Ce, avec la complicité de toute l’équipe de Couleurs Tropicales qui s’est promis de faire en sorte que la fête soit aussi belle que prévue.

Du reste, l’engagement de Narsix pour la musique au travers de sa plateforme de téléchargement de musique raccordable aux opérateurs mobiles, Baziks.net avec un catalogue qui avoisine les 3000 titres en dit quelque chose sur sa connaissance du milieu et pourrait être vu comme un atout qui a milité en faveur de son choix. Il faut noter que Baziks.net est pour l’heure, vous dira-t-il « le 1er distributeur de musique et le nouvel acteur de services numériques d’Afrique francophone ». De plus, elle « propose également une offre de marketing musical pour les annonceurs désireux d’exploiter la musique comme un élément essentiel de communication ou de vente », souligne-t-il.

© Adiac-Congo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils