Après les mangues, les «Matsia» L’armée s’est mise véritablement à l’oeuvre, le long de la route Brazzaville-Kinkala

des Forces armées congo

©DR

L’armée s’est mise véritablement à l’oeuvre, le long de la route Brazzaville-Kinkala.
Dans les villages abandonnés, les militaires de faction aux «bouchons» se sont bonnement transformés en vendeurs de mangues et des fruits des paysans ayant fui les violences du Pool, notamment les fruits sauvages appelés «Matsia».

Autre source de racket: les véhicules des passagers de tout véhicule sont soumis aux contrôles de leurs pièces d’identité, mais les chauffeurs doivent obligatoirement payer 1000 F. CFA ou plus à un groupe de militaires à part: «Tu sais comment ça se passe, non?»

Ce péage illégal est même exigé aux chauffeurs…de corbillards à Nganga Lingolo! Ici, les corps qui doivent franchir le périmètre urbain sont même «soumis» au payement d’une taxe de 30 000 F. CFA. Nous avons transigé à 25 000 Francs pour nos deux parents. Vive les transactions flexibles!


Tags assigned to this article:
arméeCongoPool

Related Articles

Congo : Détenu à la Maison d’arrêt, le frère cadet d’André Okombi-Salissa est mort au CHU

Roland Gambou, le frère cadet de l’ancien ministre André Okombi-Salissa, qui avait été arrêté et placé en détention à la

Congo: vers la réfection de la climatisation à l’aéroport de Maya-Maya

Les groupes qui alimentent le système de climatisation au niveau de l’aéroport international  de Maya-maya réprendront leur fonctionnement normal courant semaine prochaine,

Congo – Nécrologie : Simon Bantsimba, un des géants de l’arbitrage congolais

Simon Bantsimba Un vieux sifflet s’est tu. Dimanche 19 avril 2015, la mort a prélevé Simon Bantsimba, dit «Vieux Banks»,

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils