home Angola, International Angola : José Eduardo dos Santos nomme un mort à la police nationale

Angola : José Eduardo dos Santos nomme un mort à la police nationale

Le président angolais José Eduardo dos Santos
Le président angolais José Eduardo dos Santos|DR

L’affaire ne cesse de faire sourire et d’être commentée à Luanda, la capitale de l’Angola, et même dans tout le pays. Mercredi 20 mai, le président José Eduardo dos Santos, préside une cérémonie officielle de nominations au sein de la police nationale.

Tous les récipiendaires sont présents sauf un, le sous-commissaire André Kiala nommé conseiller du commandant-général de la police angolaise. L’officier est absent pour une raison simple : il est décédé le 29 avril de maladie et a été inhumé le 2 mai, un peu plus de deux semaines avant la nomination.

A Luanda, personne ne comprend cette étrange promotion post-mortem. Certains évoquent « une très probable distraction des fonctionnaires de la Casa civil [la présidence angolaise] ».

>>> À lire aussi : Angola – plus d’un millier des civils abattu par la police, selon l’opposition

D’autres encore estiment que le chef de l’Etat procède à des nominations de cadres sans consulation préalable. Car, il aurait ainsi été informé que le sous-commissaire André Kiala avait déjà rejoint le royaume des morts.

Par Lemonde

 

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

9 thoughts on “Angola : José Eduardo dos Santos nomme un mort à la police nationale

    1. Je pense son exelence Monsieur le President Jose Edouardo Dos Santos l’avais consulte bien avant et que ceux qui n’ont pas ete content de l’affaire avaient envoye le nomme au royaume de mort sans toute informer le President. Donc pour moi le president est moins informe de la situation en generale et il n’est pas un Dieu pour etre omnipresent donc j’incombe la faute a l’autorite competente qui a le devoir d’informer le superieur selon la hierarchie de la police nationale. Je pense que ca personne qui a confusque l’information apres des investigation sera severement puni. Car son imposture fait la honte de toute la nation. Donc que ce journal soit derniere la suite de cette pour informer les publiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils