Angola : José Eduardo dos Santos nomme un mort à la police nationale

Angola :  José Eduardo dos Santos nomme un mort à la police nationale

Le président angolais José Eduardo dos Santos

Le président angolais José Eduardo dos Santos|DR

L’affaire ne cesse de faire sourire et d’être commentée à Luanda, la capitale de l’Angola, et même dans tout le pays. Mercredi 20 mai, le président José Eduardo dos Santos, préside une cérémonie officielle de nominations au sein de la police nationale.

Tous les récipiendaires sont présents sauf un, le sous-commissaire André Kiala nommé conseiller du commandant-général de la police angolaise. L’officier est absent pour une raison simple : il est décédé le 29 avril de maladie et a été inhumé le 2 mai, un peu plus de deux semaines avant la nomination.

A Luanda, personne ne comprend cette étrange promotion post-mortem. Certains évoquent « une très probable distraction des fonctionnaires de la Casa civil [la présidence angolaise] ».

>>> À lire aussi : Angola – plus d’un millier des civils abattu par la police, selon l’opposition

D’autres encore estiment que le chef de l’Etat procède à des nominations de cadres sans consulation préalable. Car, il aurait ainsi été informé que le sous-commissaire André Kiala avait déjà rejoint le royaume des morts.

Par Lemonde

 


Tags assigned to this article:
AngolaJosé Eduardo dos Santos

9 comments

Write a comment
  1. Coeurbriant
    Coeurbriant 3 juin, 2015, 13:52

    J’aime Mon continent Africaine,du Nord au Sud

    Reply this comment
  2. Lusambo Kande Reblay
    Lusambo Kande Reblay 3 juin, 2015, 15:18

    Vraiment, c’est filiz

    Reply this comment
  3. Lusambo Kande Reblay
    Lusambo Kande Reblay 3 juin, 2015, 15:23

    J’aime ici Brassa pourqu’il m’informe tout ce qu’il se passe en afrique .

    Reply this comment
  4. clovis kiamoya
    clovis kiamoya 3 juin, 2015, 15:51

    c’est de la barbarie

    Reply this comment
  5. jb
    jb 4 juin, 2015, 07:17

    is good

    Reply this comment
  6. Tchibouanga
    Tchibouanga 4 juin, 2015, 07:18

    Sai malheureux

    Reply this comment
  7. tresor luyaku
    tresor luyaku 4 juin, 2015, 09:53

    nommer quelqu’un qui est déja mort c’est bizarre

    Reply this comment
    • Aa
      Aa 5 juin, 2015, 06:50

      Je pense son exelence Monsieur le President Jose Edouardo Dos Santos l’avais consulte bien avant et que ceux qui n’ont pas ete content de l’affaire avaient envoye le nomme au royaume de mort sans toute informer le President. Donc pour moi le president est moins informe de la situation en generale et il n’est pas un Dieu pour etre omnipresent donc j’incombe la faute a l’autorite competente qui a le devoir d’informer le superieur selon la hierarchie de la police nationale. Je pense que ca personne qui a confusque l’information apres des investigation sera severement puni. Car son imposture fait la honte de toute la nation. Donc que ce journal soit derniere la suite de cette pour informer les publiques.

      Reply this comment
  8. Thierry Kinda
    Thierry Kinda 4 juin, 2015, 14:07

    Cela justifie l’incompetence et l’affairisme qui regne au sein de la casa civil!

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils