Afrique : le trop 5 des pays jugés les plus prometteurs

Afrique : le trop 5 des pays jugés les plus prometteurs

 

Depuis 2001 et après plusieurs décennies de stagnation, l’économie africaine est en pleine croissance. Sur cette période, le PIB continental a connu une augmentation annuelle moyenne de 5% (environ 2 400 milliards de dollars US courants (USD) en 2014), ce qui en fait l’une des zones les plus dynamiques au niveau mondial. Cette performance est d’autant plus remarquable qu’elle est réalisée en pleine crise économique mondiale dont l’impact sur les exportations vers les économies occidentales – partenaires historiques de l’Afrique, est notable. Longtemps restée à la marge, l’Afrique concentre aujourd’hui toute l’attention des entreprises et des plus grandes institutions bancaires et financières.

Havas Horizons, nouvelle offre de l’agence Havas Paris et de l’Institut Choiseul dédiée aux nouveaux pays émergents publie une enquête inédite sur la perception des investisseurs internationaux à horizon 2015-2020 (panel de 43 plus grandes institutions financières et bancaires interrogées entre le 13 janvier et le 19 février dernier via Surveymonkey) : sont-ils optimistes ? Pour quelles raisons ? Comptent ils poursuivre leurs investissements et pourquoi ? Dans quelles régions ? Quels sont les freins et les défis à relever selon eux ? L’enquête, portant sur un total de 10 questions, dresse également le TOP 5 des pays jugés les plus prometteurs, le TOP 5 des secteurs d’activités considérés comme les plus porteurs et le TOP 3 des bourses jugées les plus dynamiques en 2015.

Afrique : le trop 5 des pays jugés les plus prometteurs

Afrique : le trop 5 des pays jugés les plus prometteurs

L’enquête donne à voir des investisseurs internationaux optimistes mais lucides. L’engouement pour le continent est indéniable et le renforcement des positions très majoritairement envisagé. Les investisseurs internationaux plébiscitent en priorité le dynamisme démographique et le vivier de consommateurs nouveaux qu’il induit ainsi que l’urbanisation rapide. Il n’en demeure pas moins qu’ils adoptent une lecture différenciée des sous-ensembles régionaux, entre les locomotives économiques que sont pour eux l’Afrique de l’Est et de l’Ouest et les autres territoires plus en retrait. Mais la polarisation du continent devrait, selon eux, s’atténuer à moyen terme. Toutefois, l’attractivité du continent africain auprès des investisseurs internationaux n’occulte pas l’appréhension de risques et l’existence de freins. La mauvaise gouvernance, l’instabilité politique et l’insécurité ainsi que la faible qualification de la main d’œuvre demeurent des sources de réticences. Le climat des affaires constitue dès lors le premier des grands défis de ce continent qui devra, selon les investisseurs internationaux, établir en priorité un cadre politique stable et lutter contre la corruption mais aussi œuvrer à la démocratisation de l’éducation.

LE TOP 5 DES PAYS JUGES LES PLUS PROMETTEURS

N°1 : NIGERIA N°1 ex aequo : KENYA
N°2 : COTE D’IVOIRE
N°3 : ETHIOPIE
N°4 : MOZAMBIQUE
N°5 : MAROC

LE TOP 5 DES SECTEURS D’ACTIVITES JUGES LES PLUS PROMETTEURS

N°1 : LES SERVICES FINANCIERS
N°2 : BTP & INFRASTRUCTURES ex æquo : ENERGIE
N°4 : L’AGRICULTURE N°4 ex æquo : GRANDE DISTRIBUTION
N°5 : SANTE

LE TOP 3 DES BOURSES JUGEES LES PLUS DYNAMIQUES
N°1 : NIGERIA
N°2 : AFRIQUE DU SUD
N°3 : MAROC

© Echosdafrique


Tags assigned to this article:
Afrique

2 comments

Write a comment
  1. Fabrizio Barca
    Fabrizio Barca 2 mai, 2015, 15:36

    Grazie

    Reply this comment
  2. ballackoumar
    ballackoumar 2 mai, 2015, 15:52

    très très coooolllll

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils