Affaire Evra – Vidéo : Rost s’explique avec Pascal Praud… et quitte le plateau de CNews

 

Rost contre Pascal Praud

Rost contre Pascal Praud

Rost contre Pascal Praud, deuxième (et dernier?) round. Le 3 novembre dernier, le coup de sang de Patrice Evra en marge d’un match de l’Olympique de Marseille avait provoqué un très violent clash sur le plateau de CNews. Alors qu’il souhaitait évoquer la question du racisme dans le sport, le rappeur et activiste Rost avait été coupé brutalement par l’animateur de l’émission « 20h Foot ».

Une séquence très rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux et qui alimente depuis la polémique. Trois jours plus tard, les deux hommes se sont donc retrouvés au même endroit pour s’expliquer en direct, mais la discussion n’a pas eu le résultat qu’escomptait Pascal Praud. Comme le montre la vidéo en tête d’article, Rost n’avait effectivement pas envie de s’éterniser sur CNews, et il n’a pas manqué de le faire savoir.

« Je ne suis pas une victime »

Attaqué d’emblée par un Pascal Praud qui lâchait « Il faut convaincre: ceux qui s’en vont, ils démissionnent », le président de l’association Banlieues Actives a fait valoir son point de vue. « Les questions de racisme dans ce pays, il faut les mettre sur la table et en discuter pour essayer de trouver des solutions », a-t-il rétorqué. « Dès que quelqu’un parle de cela, on a l’impression qu’il est dans la victimisation. Moi je ne suis pas une victime. Je me suis toujours battu, je me suis construit tout seul et il y a plein de gens dans ce cas là. »

 

Et de continuer dans la même veine: « On doit dénoncer les injustices de notre société et les questions de racisme, et ne pas être pris à partie parce qu’on en parle. » Le journaliste a alors tenté de calmer le jeu: « La seule chose que j’ai dite c’est qu’il me semble qu’en l’espèce, Evra ce n’est pas un cas de racisme. Pour le reste, je suis à 100% d’accord avec vous. »

« Vous ne pouvez pas céder à la fachosphère »

Un argument qui n’a absolument pas convaincu Rost, qui s’en est pris au comportement de son hôte. « Vous ne pouvez pas céder à la fachosphère. Ces fachos-là ont eu les mêmes commentaires que vous avez eus sur le plateau. » Et de s’en aller après un lapidaire « Je suis désolé Messieurs, mais je prends congé… »

Pascal Praud a alors eu beau tenter de rattraper la situation, en expliquant: « J’avais invité Rost, mais il ne m’avait pas dit qu’il ne resterait pas. C’est compliqué de commenter maintenant parce qu’il est parti », son invité s’est tout de même éclipsé. Autant dire qu’il ne devrait pas y avoir de troisième rencontre dans cette affaire…

©huffingtonpost

 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Affaire Evraplateau de CNewsRost

Related Articles

Un Chinois passe six ans dans un cybercafé

Il s’appelle Li Meng. Il est Chinois. Et il vit depuis six ans dans un cybercafé. L’histoire est rapportée par

Présidentielle au Gabon: Ali Bongo déclare attendre « sereinement » l’annonce des résultats

Le président sortant du Gabon, Ali Bongo Ondimba, a déclaré dimanche attendre sereinement les résultats de l’élection présidentielle alors que

Cuba: le père de la Révolution cubaine Fidel Castro est mort

Le père de la Révolution cubaine Fidel Castro est décédé vendredi soir à La Havane à l’âge de 90 ans,

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils