Abidjan ‘’immortalise’’ Papa Wemba un an après sa mort

Abidjan ‘’immortalise’’ Papa Wemba un an après sa mort

L’artiste congolais Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba plus connu sous le nom de Papa Wemba, décédé, il y’a un an à Abidjan a été honoré , lundi soir , à travers une Place baptisée en son nom , a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

« Papa Wemba est un immortel (…) fait  partie de notre patrimoine culturel »,  a expliqué le lead vocal du groupe ivoirien Magic System,  Salif Traoré, dit A’Salfo, Commissaire général du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA), la dernière scène de la star de la Rumba congolaise Papa Wemba.
Le site situé dans le village d’Anoumabo, en plein cœur de la commune de Marcory (commune au Sud d’Abidjan), qui accueille chaque année le FEMUA a été baptisé «Place Papa Wemba » au cours d’une cérémonie symbolisée par le dépôt de gerbe de fleurs par les ministres ivoirien et congolais de la culture, des membres du groupe Magic System et des membres de sa famille au pied d’un mur où est placardé un grand poster de l’artiste.

Commentant la mort de la tête d’affiche de la 9ème édition du FEMUA, A’Salfo a souligné « que le temps s’est arrêté…une situation qui permet de dire que la mort à des scénarios que la vie ignore ».
« La douleur que nous avons  vécue est inexplicable », se rappelle le Commissaire du FEMUA, avec beaucoup d’émotions, marquant quelques secondes de pause,  en pleurs lors de son mot à l’occasion de cette journée d’hommage avec pour  intermèdes  des titres à succès du « Roi » Papa Wemba.

« Il nous a toujours encouragé à aller de l’avant.  Il a exhorté la nouvelle génération à se professionnaliser .Il nous appartient d’assurer cet héritage  qu’il nous a légué », a ajouté M. Traoré qui a expliqué la présence de  ‘’Viva la Musica’  venu du Congo « pour achever le concert de Papa Wemba tombé à la 20ème minute » de sa prestation lors du FEMUA 9.

Le ministre ivoirien de la Culture et de la francophonie a exhorté les artistes de continuer à pérenniser le souvenir de ce grand homme par la production d’œuvres de qualité quand son homologue,  Sylvain Maurice Mashéké, ministre de la Culture et des Arts de la République démocratique du  Congo (RDC) a salué le peuple ivoirien  pour cette «marque de reconnaissance et de sollicitude ».
Une parade  de la Société des ‘’ambianceurs’’ et des personnes élégantes (SAPE),   concept promu par Papa Wemba , a également marqué cette cérémonie d’hommage à l’artiste qui va se poursuivre par un concert de l’Ivoirienne Nash en compagnie du groupe Viva La Musica.

Papa Wemba a trouvé la mort à la suite  d’un malaise qui l’a affaissé en pleine prestation lors de la 9ème édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA).
La 10 ème édition pour sa part s’ouvre  officiellement, mardi, avec pour thème ‘’l’Afrique face aux défis du réchauffement climatique’’. Tiken Jah de Fakoly, Singuila, Salif Keita, Black M. sont entre autres attendus à ce FEMUA 10.

AVEC APA


Tags assigned to this article:
AnoumaboFEMUAPapa Wemba

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils