home Congo, Sport 8es Jeux de la Francophonie : le Congo fait sa meilleure moisson

8es Jeux de la Francophonie : le Congo fait sa meilleure moisson

Avec ses cinq médailles d’or remportées à Abidjan, en Côte d’Ivoire, la délégation congolaise a réalisé sa meilleure moisson depuis la création de la compétition en 1989. Elle a glané trois médailles d’or en athlétisme et deux dans la catégorie chanson et contes pour se classer 8e au classement général.

Les 8es Jeux de la Francophonie se sont clôturés le 30 juillet par le sacre de l’équipe du Maroc au tournoi de football. Les Marocains se sont imposés aux tirs au but devant la Côte d’Ivoire (7-6) après un score de parité d’un but partout au temps règlementaire. Ils succèdent ainsi aux Diables rouges du Congo double médaillés d’or des 6e et 7e éditions en 2009 et 2013.  

Le Congo, qui n’a pas pu atteindre le dernier carré au football, s’est consolé en athlétisme. Natacha Ngoye et Franck Elemba ont écrit l’histoire de l’athlétisme congolais lors desdits Jeux. Ils ont offert au pays les trois premières médailles d’or  de la discipline  depuis la création de ces Jeux en 1989.

Natacha Ngoye a d’ailleurs frappé fort  en  remportant deux médailles d’or dans les 100 (11’’56) et 200 m (23’’69). Franck Elemba, lui, s’est imposé au lancer du poids 19,99 m. Dans la catégorie chanson,  Fanie Fayar a remporté l’or. Elle a ainsi imité Jules Ferry Quevin Moussoki, qui avait vu l’or dans la catégorie contes et conteurs.  C’est la meilleure performance des Congolais depuis la création de cette compétition  multisports et des concours culturels.

A Nice en 2013, le Congo n’avait gagné que deux médailles d’or : une grâce à l’équipe de football et une autre dans la catégorie Hip-Hop remportée par Speed Idance. A côté de ces deux médailles d’or, le Congo avait gagné une médaille d’argent en photographie, par l’entremise de Baudouin Mouanda et une autre de bronze dans la catégorie contes et conteurs par Kaly Soumbou. En 2009 à Beyrouth, la délégation congolaise rentrait au pays avec une médaille d’or gagnée par l’équipe de football et deux de bronze remportées respectivement par Elsa Oyama au judo dans les moins de 48 kg et Saka Suraju au Tennis de table en simple messieurs.

En 2005, le Congo ne gagne qu’une médaille de bronze contre  une d’argent en 2001. En 1997, les footballeurs se contentent de la médaille d’argent après avoir  perdu en  finale face au Canada (2-3) aux tirs au but après un score de (0-0) au temps règlementaire.  En 1994, le Congo gagne cinq médailles, dont  trois d’argent et deux de bronze. L’une d’elles a été remportée par  l’équipe de football. En 1989,  Vincent Flo Lion a gagné la médaille d’or dans la catégorie métier d’art (tissage), pendant que l’équipe de football se contentait de la médaille de bronze.

Dans quatre ans, le Canada prendra le relais de la Côte d’Ivoire. La délégation congolaise qui y participera devra encore faire mieux. Car pour l’heure  le bilan pour toutes les huit  éditions affiche un total de  vingt–deux médailles notamment:  neuf (09) en or, six (06) en argent et (07) de bronze.

James Golden Eloué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils