7 braqueurs nigérians arrêtés par la police à Brazzaville

7 braqueurs nigérians arrêtés par la police à Brazzaville

Les sept individus de nationalité nigériane, présentés à la presse le 29 décembre, à la direction générale de la police|Adiac

Les sept individus de nationalité nigériane, présentés à la presse le 29 décembre, à la direction générale de la police|Adiac

Les sept individus de nationalité nigériane, présentés à la presse le 29 décembre, à la direction générale de la police, sont soupçonnés d’avoir braqué l’attaché financier de l’ambassade d’Egypte en République du Congo, qui sortait de la banque, muni d’une somme de 28 millions FCFA

En effet la scène se passe le 23 décembre en plein jour à Poto-Poto, notamment au croisement de la rue Dahomey avec l’avenue de la Paix dans le 3e arrondissement de Brazzaville. Les présumés braqueurs ont été présentés à la presse en présence de leur victime. « Leur maudis operandi est qu’ils se mettent le plus souvent en observation dans les banques pour identifier leurs victimes éventuelles. Ces Nigérians qui l’avaient observé et qui utilisent les motos pour leur déplacement l’ont pris en filature pour s’introduire dans sa voiture qui avait des vitres baissées pour emporter les 28 millions FCFA », a expliqué le porte-parole de la police, le colonel Jules Monkala-Tchoumou au cours d’un point de presse, précisant que les enquêtes se poursuivaient pour découvrir les autres membres du groupe.

Rappelons que ce n’est pas pour la première fois que des sujets étrangers en situation irrégulière soient mis aux arrêts par les services de police à cause des actes de braquage. Rwandais, Congolais de la RDC, Tchadiens et autres sont passés par là.

© Adiac-Congo


Tags assigned to this article:
BrazzavilleSécurité

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils