55ème fête de l’indépendance, Kabila déclare: « la RDC est le bien le plus précieux au monde »

55ème fête de l’indépendance, Kabila déclare: « la RDC est le bien le plus précieux au monde »

Joseph Kabila

Joseph Kabila, président de la République démocratique du Congo

Comme chaque année à la veille du 30 juin le Président de la République  s’adresse à la Nation. Joseph Kabila pour cette édition 2015 qui coïncide avec les 55 ans de l’accession de la RDC à la souveraineté nationale et internationale n’a pas dérogé à cette tradition bien établie depuis son accession au pouvoir.

Pendant plus d’une dizaine de minutes,  le Président de la République a mis un accent tout particulier  sur la consolidation de la paix. A cet égard, le Chef de l’Etat  recommande à tous les Congolais à s’inscrire dans la voie du règlement pacifique de toutes les divergences politiques conformément à la tradition congolaise de prévention, de gestion et de résolution des conflits ».

Le Chef de l’Etat a une nouvelle fois, invité les Congolais à aimer et protéger la République Démocratique du  Congo qu’il considère comme « le bien le plus précieux au monde ».
« Nous devons l’aimer, la chérir et la protéger. Quoi qu’il en soit, quoi qu’il en coûte. Dans cette optique, la paix, la stabilité et la sécurité s’imposent à nous, comme un impératif non négociable. Notre destin commun en dépend », a-t-il ajouté.

L’autre temps fort du message présidentiel du 30 juin a été consacré aux consultations avec les forces vives et au processus électoral en cours. Le Chef de l’Etat a justifié sa démarche en étant « conscient de cette exigence de paix et de stabilité, si vitale pour notre pays et dans le souci de faire aboutir le processus électoral ».

« J’ai entrepris depuis 3 [4] semaines des consultations avec les représentants des forces politiques et sociales de notre pays. Ces consultations entreprises au Congo profond à travers les entretiens entre les gouverneurs des provinces et les forces vives de leurs juridictions respectives font suite à la demande pressante et insistante d’un dialogue politique par certains membres de l’opposition congolaise », a déclaré Joseph Kabila.

« J’ai donc engagé la nation sur la voie des consultations et éventuellement du dialogue, afin qu’ensemble, opposition, majorité et société civile puissent convenir des voies et moyens, permettant de surmonter des obstacles qui jonchent la marche vers la 3e série d’élections générales, voulues libres, transparentes et crédibles, mais aussi apaisées par notre peuple qui avait été privé d’élections démocratiques durant les 45 premières années d’indépendance », a poursuivi Joseph Kabila.

Toutefois, le Président Kabila a tenu dans son discours à réaffirmer qu’il ne sollicitera pas de médiation étrangère dans le « dialogue national » qu’il a proposé en vue de parvenir à des élections apaisées.

« L’écrasante majorité » des congolais qui se sont déjà exprimés sur le sujet « souhaite que dans l’éventualité du dialogue, celui-ci soit mené sans ingérence étrangère, à travers un nombre limité de participants, et pour une durée relativement courte «  a conclu le Président Kabila.

Par Amadou Ba

 


Tags assigned to this article:
indépendanceKabilaRDC

2 comments

Write a comment
  1. fabrice
    fabrice 30 juin, 2015, 17:47

    kanambe devra deja savoir que ceci est son tout dernier discour adresser a la population congolaise,le 30/06/2016 ce une autre personne qui donnerait son discour,bay,bay,yayo esili awa,rendez vous CPI.

    Reply this comment
  2. Moses
    Moses 30 juin, 2015, 21:09

    c’est bien l’adiscour t’es bien parler mais pour l’actualité mais je penses que Kabila il restera toujours la a fait que nous les congolais est tous les congolais son dehors du pays il faut faire le faire quelques chose pour c’est mec ce la dernière mandat pour Kabila nous très fatigue avec toi c’est temps d’aller

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils