50e anniversaire du Centre culturel russe : Youri Gagarine se voit érigé un buste à Brazzaville

50e anniversaire du Centre culturel russe : Youri Gagarine se voit érigé un buste à Brazzaville

La statue du cosmonaute russe, premier homme dans l’espace, a été inaugurée le 6 juin à Brazzaville, à la devanture de l’espace culturel de Russie.

La statue du cosmonaute russe, premier homme dans l’espace, a été inaugurée le 6 juin à Brazzaville, à la devanture de l’espace culturel de Russie.

La cérémonie d’érection du buste de Youri Gagarine s’est déroulée en présence du directeur de cabinet du ministre de la Culture et des arts, Emmanuel Douma; de l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Congo, Valery Mikhaïlov; et de l’administrateur maire de la ville de Brazzaville, Roger Christian Okemba. Le monument, le premier de ce cosmonaute érigé en terre africaine, est l’oeuvre d’un artiste russe.

Après le mot de bienvenu du directeur du Centre culturel russe (CCR), Sergey Belyaev, le cosmonaute russe, Tokarev, venu pour la circonstance, a indiqué dans son allocution que le cosmonaute est au sommet de la science, de son travail, quand il arrive à obtenir les résultats qui peuvent pousser le pays à aller de l’avant. A l’heure actuelle, a-t-il poursuivi, la Russie est un grand pays, très développé du point de vue technologique et qui mène des expériences de commun accord avec les Nations unies. Il a remercié le maire de Brazzaville et l’ambassadeur de la Fédération de Russie pour avoir érigé le buste du premier cosmonaute russe au Congo. C’est un signe qui montre les bonnes relations entre les deux pays, a-t-il estimé.

Roger Christian Okemba, parlant du courage qui animait le jeune cosmonaute russe, a rappelé que le 12 avril 1961, lorsque Youri Gagarine décidait d’aller dans l’espace, il n’a que 27 ans. Depuis lors, il est entré dans l’histoire.

Le maire de Brazzaville a indiqué également que le choix du site de l’implantation de cette statue qui deviendra, à partir du 2 avril 2019 le Centre culturel russe Youri-Gagarine, a une importance particulière. En effet, ce lieu est, selon lui, celui de l’appropriation non seulement de savoir et de savoir-faire, mais aussi de savoir être. C’est se savoir-être qui caractérisait les valeurs que l’on retrouvait chez le jeune Youri Gagarine, à savoir le courage, la ténacité, l’endurance, la tonalité, l’excellence, a-t-il relevé.

« Quant à moi, je m’engage auprès du Conseil municipal de la ville de Brazzaville pour offrir à cette partie du domaine public, le statut de Place Youri-Gagarine », s’est engagé l’administrateur maire de la ville de Brazzaville.

Le directeur de cabinet du ministre de la Culture et des arts a fait l’éloge du pilote militaire et cosmonaute soviétique, qui fut le premier homme à effectuer le vol spatial…, signifiant que l’humanité entière doit à cet homme possédé par l’espace, une grande admiration.

Emmanuel Douma a profité de l’occasion pour louer l’excellence des relations entre le Congo et la Russie. « Au travers de cette solennité, la preuve et l’importance des liens d’amitié qui existent entre nos deux pays et surtout la matérialisation du mémorandum relatif à la compréhension mutuelle sur la coopération dans le domaine de la culturelle et des arts, signé à Moscou le 10 novembre 2011, entre le ministère de la Culture de la Fédération de Russie et le ministère de la Culture et des arts du ministère du Congo. Voilà pourquoi, très solennellement, je remercie la partie russe pour avoir offert à notre belle ville, ce buste qui va enrichir le patrimoine culturel de Brazzaville ; ce qui témoigne une fois de plus l’excellence des relations entre nos deux pays », a-t-il dit.

Signalons que Youri Alexeïevitch Gagarine est né le 9 mars 1934 Klouchino, en Russie, et mort le 27 mars 1968 Kirjatch, toujours en Russie. Il est le premier homme à avoir effectué un vol dans l’espace au cours de la mission Vostok 1, le 12 avril 1961, dans le cadre du programme spatial soviétique.

Bruno Okokana

Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale


Tags assigned to this article:
CongoRoger Christian OkembaRussieYouri Gagarine

Related Articles

Présidentielle au Congo: le gouvernement « s’étonne des déclarations de certains partenaires »

Le ministère congolais des Affaires étrangères et de la Coopération a publié vendredi soir à Brazzaville, une déclaration dans laquelle

Congo : affrontements meurtriers entre bandes de « Bébés noirs »

Deux groupes de bandits appelés « bébés noirs » se sont affrontés avec toutes sortes d’armes, entraînant mort d’hommes, a annoncé, lundi

Réaction du Président Sassou N’Guesso sur les attaques terroristes à Paris

De nombreux pays d’Afrique, dont certains eux-mêmes frappés par l’extrémisme islamiste, ont exprimé samedi leur solidarité avec la France après

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils