4 véhicules de la société brésilienne calcinés et une femme tuée à Bacongo

4 véhicules de la société brésilienne calcinés et une femme tuée à Bacongo

Quatre véhicules de la société brésilienne Andrade Gutierrez calcinés et une femme tuée dans un accident de circulation, tel est le bilan enregistré dans le deuxième arrondissement de la capitale, en cette matinée du 24 septembre.

Quatre véhicules de la société brésilienne Andrade Gutierrez calcinés et une femme tuée dans un accident de circulation, tel est le bilan enregistré dans le deuxième arrondissement de la capitale, en cette matinée du 24 septembre.

Quatre véhicules de la société brésilienne Andrade Gutierrez calcinés et une femme tuée dans un accident de circulation, tel est le bilan enregistré dans le deuxième arrondissement de la capitale, en cette matinée du 24 septembre.

À l’origine de ces incidents, la mort d’une femme de troisième âge fauchée par un véhicule de la société Andrade Gutierrez. La scène se passe sur l’avenue de l’OUA, devant le super marché Asia, au marché Total. La population qui n’a pas supporté la mort de cette femme s’est mobilisée. Faute de mettre la main sur les chauffeurs qui ont trouvé refuge au commissariat de police le plus proche, ils sont passés à l’action en mettant le feu sur les quatre véhicules du convoi.

Selon des témoignages, le dernier véhicule a même été pillé. La police qui est arrivée sur les lieux plus tard a quadrillé la zone, recourant aux bombes lacrymogènes pour disperser la foule. La tension est restée vive jusqu’à 12h ce jeudi.

Les incidents et la paniqe qui a suivi ont occasionné de gros embouteillages dans cette partie de la ville. Même les commerçants ont été contraints de fermer leurs boutiques et de vider les tables.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Tags assigned to this article:
Bacongofemme tuée

2 comments

Write a comment
  1. Alain Wilfrid Baralonga
    Alain Wilfrid Baralonga 24 septembre, 2015, 14:14

    C’est très regrettable de voir ces situations reccurentes sur les routes de Brazzaville.la police doit surveiller ces engins de la mort.pour ce qui concerne le pillage et la mise en feu des véhicules,je pense que, cela est un acte condamnable.

    Reply this comment
  2. Andréa virus
    Andréa virus 24 septembre, 2015, 23:36

    Et ce qui concerne la mort de la maman des autres est comment???

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils