Football : Sur les traces de François M’Pelé

Nasser Al-Khelaïfi et François M’Pelé 

Après ses déboires judiciaires à Pointe-Noire, l’ancien international congolais et ex-professionnel revit à Reims, en France, où il réside désormais. François M’Pelé ? Foutu ! M’Pelé au gnouf pour une supposée simple malversation ou une manipulation de faux billets ! François M’Pelé ? Un mauvais exemple ! François M’Pelé ? Il n’a plus une longue vie en raison de sa santé précaire. Difficiles à soutenir, ces informations qui ont sali la réputation de celui qui est considéré comme le meilleur footballeur professionnel congolais de tous les temps. Puis, un jour, on a appris qu’il a bénéficié d’une évacuation sanitaire en France. 

Nous avons réussi à retrouver la trace de François M’Pelé le week-end dernier, grâce au Paris Saint-Germain qui n’oublie pas ses glorieux anciens. Profitant de son déplacement à Reims, dimanche 29 août dernier dans le cadre de la troisième journée du championnat de Ligue 1, le club parisien, son ancien club, l’a mis à l’honneur en l’invitant au match Reims-PSG (0-2) au cours duquel l’Argentin et sextuple Ballon d’or Lionel Messi effectuait ses débuts officiels dans le club de la capitale française.

Les dirigeants actuels du PSG lui ont donc rendu hommage. C’est une initiative de Nasser Al-Khelaïfi, président qatari du club de la capitale. Le champion d’Afrique 1972, désormais âgé de 74 ans, a sans doute dû apprécier cette invitation et le talent d’un certain Kylian Mbappé, auteur d’un doublé au cours de la rencontre Reims-PSG. Bien installé dans la loge d’honneur, il s’est souvenu, sans doute, de ses exploits au PSG. Car François M’Pelé, buteur généreux, a laissé à Paris des souvenirs inoubliables. Cela avait commencé en janvier 1973. Le virtuose congolais venait d’être déniché par Just Fontaine, alors entraîneur du PSG et recommandé au président Francis Borelli. Il l’avait arraché de l’AC Ajaccio où François avait réussi d’époustouflants exploits en cinq années.

L’actualité d’hier aide à comprendre celle d’aujourd’hui. François M’Pelé reste à ce jour le sixième meilleur buteur (95 buts réussi en 217 matches entre 1973 et 1979) en matches officiels du PSG, n’étant devancé que par quelques glorieux noms : Edison Cavani (200 buts), Zlatan Ibrahimovic (156 réalisations), Kylian Mbappé (133 buts), Pedro Miguel Pauleta (109 buts), Dominique Rocheteau (100 buts) et Mustapha Dahleb (98 buts), son ancien complice de l’attaque-mitraillette d’antan du PSG qu’ils formaient avec un autre Africain, le Camerounais Jean-Pierre Tokoto.

M’Pelé reste pour l’instant le recordman des buteurs du PSG en Coupe de France avec 28 réalisations, et a été le premier joueur à trouver le chemin des filets au Parc des Princes en première division, le 13 août 1974 face au FC Metz (2-2).

François M’Pelé a retrouvé confiance. Il se dit très heureux et fier. Maintenant, c’est certain, il revit en France. Il n’est donc pas réduit à une quelconque mendicité comme certains, par exemple, l’ont fait croire.

Alors, courage, M’Pelé !

Guy-Saturnin MAHOUNGOU

Partagez cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

Articles similaires

IGNIE : UNE LOCALITÉ PLEINE DE PROMESSES
05 juin 2022
Justice : le député Ghislain Galibali condamné à 30 ans de travaux forcés
19 mai 2022
Le Pape François accuse l'OTAN d'avoir occasionné l'invasion de l'Ukraine par la Russie
03 mai 2022
INTERVIEW AVEC… HUGUES-YVAN GOMAT, CANDIDAT A LA CIRCONSCRIPTION DE MADIBOU
02 mai 2022
Port de Pointe-Noire : Bolloré cherche à rassurer sur l’emploi après la cession à MSC
28 avril 2022
Congo-B-Hommage à Guy-Brice Parfait Kolélas : dans son livre, Dany Bitsindou tacle une partie de l’opposition et des membres de l’UDH-YUKI
21 mars 2022

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater