France – Côte d’Ivoire : Emmanuel Macron tacle Guillaume Soro

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[gard align=« center »]

Dans une interview parue dans Jeune Afrique, le président français Emmanuel Macron ne passe pas par quatre chemins pour tacler l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro. « Il y a un responsable politique ivoirien qui a moins de 70 ans et qui ne cache pas ses ambitions, c’est Guillaume Soro. Après l’annonce de la réélection de Ouattara, il a appelé, depuis la France, les forces armées ivoiriennes à le renverser. Je crois qu’il n’est plus en France pour en parler. Il n’a pas à créer le désordre et sa présence n’est pas souhaitée, sur notre territoire, tant qu’il se comportera de cette manière« , dit-il. 

[gard align=« center »]

La réponse de l’intéressé n’a pas tardé. « J’ai lu les propos du Président ⁦Emmanuel Macron me concernant. Je ne les commenterai pas. L’Europe demeure un espace de liberté variable. Je continuerai à m’opposer au viol de la constitution de mon pays de toutes mes forces« , écrit-il sur son compte twitter.

[gard align=« center »]

Plus loin, Emmanuel Macron revient sur la réélection controversée d’Alassane Ouatara à la présidentielle d’octobre dernier : « Je pense vraiment qu’il s’est présenté par devoir. Dans l’absolu, j’aurais préféré qu’il y ait une autre solution, mais il n’y en avait pas. » Et d’inviter le président ivoirien, à « œuvrer pour la réconciliation, de faire les gestes, d’ici aux élections législatives, pour pacifier son pays » et à « se réconcilier avec les grandes figures de la politique ivoirienne », Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié.

Avec Entrecongolais

[gard align=« center »]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater