Skip to content

Coronavirus : Jacqueline Lydia Mikolo – les respirateurs sont bel et bien acquis mais il fallait un peu de temps pour les monter

Le deuxième lot des respirateurs acquis est en cours de distribution dans les structures sanitaires dédiées à la prise en charge des cas Covid-19, a expliqué la ministre en charge de la Santé lors d’une conférence de presse le 26 juin à Brazzaville.

« Le gouvernement a acquis une trentaine de nouveaux respirateurs. Le premier lot a déjà été distribué et le second est en cours de distribution dans les hôpitaux notamment les centres de prise en charge des cas Covid-19 », a précisé la ministre Jacqueline Lydia Mikolo, répondant à la presse sur la question de ces équipements qui font polémique dans l’opinion toutes les fois qu’il y a décès relatif à la pandémie. Sur la distribution des respirateurs, il convient de rappeler que le 22 juin le directeur général du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville, Sylvain Villard, en a réceptionné des mains de la ministre en charge de la Santé.

Récemment au Parlement, la question des respirateurs était également à l’ordre du jour dans un échange à huis clos. Pour le gouvernement, les respirateurs sont bel et bien acquis mais il fallait un peu de temps pour les monter puisqu’ils arrivent en pièces détachées puis les installer.

Par ailleurs, la ministre en charge de la Santé a indiqué que des stocks d’oxygène sont disponibles pour les six prochains mois. La quantité, a-t-elle souligné, couvre toutes les structures sanitaires. « Pour d’autres pathologies, il n’y a pas de rupture de stock au niveau de la Centrale d’achat des médicaments essentiels et produits de santé notamment les antirétroviraux, les antituberculeux, les antipaludiques », a-t-elle poursuivi.

Faisant le point épidémiologique le 26 juin, la ministre a fait savoir que le Congo compte à cette date 1224 cas de Covid-19, 473 guéris et 40 décès.

Partagez cet articles

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

En continu

Suivez-nous

Newsletter

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater