Skip to content

Coronavirus: l’exode vers l’arrière-pays a commencé à Brazzaville

[GARD align=« center »]

Depuis 5h du matin, beaucoup de Brazzavillois quittent la capitale pour l’arrière-pays

Depuis 5h du matin, beaucoup de Brazzavillois quittent la capitale pour l’arrière-pays. Ce mouvement est perspectible à la gare routière du Pont du Centenaire, en face du marché des Plateaux des 15 ans.

C’est ici l’occasion d’interpeller les pouvoirs publics sur la nécessité de sensibiliser les candidats à cet exode mais aussi les populations de l’arrière-pays sur les mesures à prendre pour se protéger contre le coronavirus.

[GARD align=« center »]

Il est vrai que les gens quittent la ville pour essayer de survivre pendant ces 30 jours de confinement total. 

Mais il est vrai aussi qu’ils se disent être à l’abri de ce virus loin de la capitale. Ce qui est archi faux. Le risque à craindre, si on n’y prend garde, c’est que cet exode ne favorise la propagation du Covid-19 dans l’arrière-pays. 

Avec Le Troubadour 

[GARD align=« center »]

Partagez cet articles

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

En continu

Suivez-nous

Newsletter

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater