Skip to content

Congo : décès de l’ancien ministre Jean Claude Ganga

[GARD align=« center »]

Ancien inspecteur puis directeur de la jeunesse et des sports, ancien secrétaire général du Conseil Supérieur du Sport en Afrique (CSSA) dont il est l’un des co-fondateurs, Jean Claude Ganga

Ancien inspecteur puis directeur de la jeunesse et des sports, ancien secrétaire général du Conseil Supérieur du Sport en Afrique (CSSA) dont il est l’un des co-fondateurs, Jean Claude Ganga est décédé ce samedi 28 mars à Brazzaville, à l’âge de 86 ans.

Le 2 mars dernier, il perdait son épouse, Eugenie Ganga, à Paris. En raccompagnant le corps au Congo, Jean Claude Ganga s’est retrouvé bloqué à Brazzaville, pour cause de fermeture des frontières.

[GARD align=« center »]

L’on se souvient qu’il avait appelé au boycott des pays africains aux jeux olympiques d’été de 1976 à Montréal pour protester contre la politique d’apartheid de l’Afrique du Sud. Il quitte ses fonctions en 1979, à la suite des révélations de « gestion fantaisiste » et « abus de pouvoir ».

A l’origine des premiers Jeux africains de 1965 et du scandale de l’attribution des Jeux olympiques d’hiver de 2002, il résidait en France depuis un bon moment. Il est l’auteur de deux livres, « Combats pour un sport africain » (1979) et « Il était une fois les jeux africains »(2015).

Avec Entrecongolais

[GARD align=« center »]

Partagez cet articles

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

En continu

Suivez-nous

Newsletter

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater