Skip to content

Le maire de Brazzaville suspendu de ses fonctions

[GARD align=« center »]

Christian Roger Okemba

Christian Roger Okemba a été suspendu de ses fonctions de maire et de président du Conseil départemental de Brazzaville, aux termes de l’arrêté N°4831 du 28 février 2020 du ministre congolais de l’Intérieur, Raymond Zéphirin Mboulou. 

L’article premier de cet arrêté justifie que c’est pour « permettre de mener des investigations appropriées sur les irrégularités constatées dans la gestion administrative et financière de la commune que M. Christian Roger Okemba, président du conseil départemental et municipal, maire de la ville de Brazzaville est suspendu de ses fonctions à compter de la date du 28 février 2020 ».

Selon l’article deux de l’arrêté, pendant la durée de sa suspension, l’intéressé percevra l’intégralité de son salaire, mais précise que l’intérim du président du conseil, maire de la ville, sera assuré durant cette période de transition par le premier vice- président, premier adjoint au maire.

[GARD align=« center »]

Cette suspension intervient après que 67 conseillers municipaux sur les 101 compte ce conseil ont signé le 26 février dernier une pétition visant la destitution du maire de Brazzaville et le boycott d’une session budgétaire ordinaire du conseil départemental et municipal de Brazzaville qui était prévue le 27 février.

Ce groupe de conseillers reproche à Christian Roger Okemba sa « gabegie, une gestion opaque et non orthodoxe des finances de la mairie ». Il déplore le virement dans un compte d’une société privée à la banque sino-congolaise pour l’Afrique de la somme d’un milliard deux cent cinquante millions FCFA qui était destinée à l’appui budgétaire du gouvernement au profit de la mairie de Brazzaville.

Avec APA

[GARD align=« center »]

Partagez cet articles

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

En continu

Suivez-nous

Newsletter

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater