Congo : plaidoyer pour des financements innovants dans la recherche thérapeutique

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[GARD align=« center »]

Des francs CFA
Des francs CFA. © RFI/Paulina Zid

La Première dame de la République du Congo, Antoinette Sassou N’Guesso, a plaidé jeudi à Brazzaville pour la création d’un fonds national basé sur des « financements innovants », afin de stimuler la recherche dans la lutte contre certaines maladies telles que la drépanocytose.

« Je réitère encore mon appel pour la mise en place d’un fonds dédié à la maladie (drépanocytose), et j’ose croire que dans les mois à venir, les pays proposeront des pistes novatrices pour lancer et amender ce fonds », a déclaré Mme Sassou N’Guesso, s’exprimant lors des travaux de la 69e session du comité régional de l’OMS.

A cette institution onusienne, l’épouse du président congolais l’a exhortée « à renforcer l’action de quelques pôles d’excellence qui existent en Afrique ». Elle a sollicité par ailleurs « l’appui et l’attention du bureau régional pour le centre sous régional de Brazzaville ».

Pour leur part, la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso, le sous-secrétaire américain chargé des questions de santé et de l’action humanitaire, Brett Giroir, ont proposé une stratégie de lutte contre la drépanocytose basée sur la sensibilisation et l’éducation à la santé des populations.

Avec APA 

[GARD align=« center »]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater