« Gilets jaunes » : La France demande à Trump de ne pas se mêler de politique intérieure française

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[GARD align=« center »]

Emmanuel Macron et Donald Trump . /Photo prise le 25 mai 2017/REUTERS/Jonathan Ernst

Le ministre français des Affaires étrangères a demandé dimanche à Donald Trump, de ne pas se mêler de politique intérieure française. « Je dis à Donald Trump et le président de la République (Emmanuel Macron) lui a dit aussi : nous ne prenons pas parti dans les débats américains, laissez-nous vivre notre vie de nation », a-t-il déclaré dans l’émission Le Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI. « Nous ne tenons pas pour notre part de considération sur la politique intérieure américaine et nous souhaitons que ce soit réciproque », a-t-il ajouté.

Le président américain avait commenté par une série de tweets critiques, le mouvement des « Gilets jaunes » en France. « Un jour et une nuit très triste à Paris », avait-il écrit, avant de suggérer : «Peut-être qu’il est temps de mettre fin à l’accord de Paris, ridicule et extrêmement cher, et rendre l’argent aux gens en réduisant les impôts ». « Les manifestants scandent « Nous voulons Trump ». J’adore la France », a-t-il également écrit.

[GARD align=« center »]

La fake news de Trump

Le chef de la diplomatie française a contesté que de tels propos en faveur de Donald Trump aient été tenus lors des manifestations des gilets jaunes qui se succèdent depuis trois semaines. « Les gilets jaunes n’ont pas manifesté en anglais à ma connaissance et pour tout vous dire, les images qui sont parues aux Etats-Unis et où on entendait » We want Trump « (Nous voulons Trump) étaient des images prises à Londres lors d’un déplacement du président Trump il y a plusieurs mois », a-t-il dit.

Un tweet qui avait également fait vivement réagir Joachim Son-Forget, député LREM des Français de l’étranger. « Donald Le Gâteux est atteint d’incontinence cérébrale », « n’insulte pas mon pays, radoteur », avait-il écrit sur Twitter en anglais en réponse à Donald Trump.

AFP

[GARD align=« center »]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater