Le président congolais, Denis Sassou N'Guesso

[GARD align= »center »]

Le chef de l’Etat congolais s’est prêté à la tradition comme chaque fin d’année. Sassou Nguesso a présenté ses voeux de nouvel an au peuple congolais. Dans son message à la Nation, il a annoncé une année 2017 difficile due à la baisse des cours du pétrole.

Les Congolais doivent encore serrer la ceinture pour cette nouvelle année. Le numéro un du Congo est déjà clair: “la situation économique et financière de notre pays sera assurément plus rude en 2017 qu’elle ne l’a été en 2016”. Selon Sassou Nguesso, sur le plan économique, le Congo a fait face, en 2016, à une situation générale défavorable. “La baisse continue des cours mondiaux du baril de pétrole a fortement dégradé les équilibres économiques et financiers de notre pays. La production générale a reculé de plus de 5%. La croissance a fléchi. Nos objectifs de développement, dans leur globalité, ont été revus à la baisse”, a indiqué le président congolais.

Donc, pour Sassou Nguesso, “2017 sera, de ce fait, l’année de la rigueur et de la vérité.” Il insiste sur “l’adoption des mesures économiques plus fortes, susceptibles d’accélérer la mise en œuvre, sans atermoiement, des réformes portées par la ‘marche vers le développement’”.

Le chef de l’Etat congolais appelle le gouvernement à “donner l’exemple, montrer le chemin, dire la vérité” durant l’année 2017.

[GARD align= »center »]

Recommended Posts

2 Comments

  1. Janvier est le mois de janvier où l’on offre les meilleurs vœux à ses amis; les autres mois sont ceux où ils ne se réaliseront jamais.

    Les années font plus de vieux que de sages.

  2. Dommage que les années fassent, en effet, plus de vieux que de sages ! Il faut vraiment y réfléchir.


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *