[GARD align= »center »]

Un Nigérian arrêté pour avoir donné à son chien le nom du président, a été remis en liberté vendredi.
Le site d’information Vanguard a confirmé la libération de Joachim Iroko qui avait, selon ses avocats, demandé d’être relaxé, s’estimant être dans le droit.

Joachim Iroko a « légalement le droit » de nommer son chien comme il l’entend, a fait savoir son avocat dans un communiqué.

 Par l’AFP
[GARD align= »center »]

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *