Congo – Brazzaville : Christian Perrin réapparait et fait un petit coucou!

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[GARD align= »center »]

Christian Perrin
Christian Perrin

Chers amis bonjour,

Vous aviez constaté comme moi, que pendant 10(dix) jours, l’Internet mobile et les SMS avaient été coupés pour rendre la communication quasiment impossible pendant la période allant de la désobéissance civile jusqu’au jour du scrutin et, pendant cette période des menaces réelles de mort ont pesé sur ma personne, parce que j’ai couvert les activités de l’opposition congolaise et relayé sur les réseaux sociaux et sur les médias en ligne, pourtant ils savent que je suis journaliste reporter et je couvre également les activités du pouvoir et de bien d’autres couches de la population pour informer le public, un droit fondamental.

Mais voilà que ma tête est mise à prix par les autorités civile, administrative, policière et militaire de la ville de Pointe-Noire depuis le 17 octobre 2015.

Le Préfet a même convoqué les responsables des médias dans son cabinet pour leur signifier sans scrupule, qu’il voulait de ma mort ou de mon arrestation, les confrères qui y étaient présents m’ont rapporté l’information.

Dans le même temps mon arrestation avait été planifiée pour juste après le scrutin donc a partir du mardi 26 octobre 2015.

Vous convenez avec moi qu’il fallait bien que je me retranche quelque part attendant que ce mauvais vent passe.

Ainsi, je fais ce poste pour vous informer que je suis encore en vie, mais j’attends me rassurer effectivement de ma sécurité pour reprendre du service.

Cordialement

Christian Perrin

Comments 1

  1. alberto udner says:

    Merde,mais c’est farfeulu.
    Ha sassou pour quoi quel genre de personne est tu
    Dieu va t’aider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater