Brazzaville: l’Acjep dénonce l’agression d’un journaliste au Cnrtv par une folle

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[GARD align= »center »]

Image d’archive|© DR
Image d’archive|© DR

Le président de l’Association Congolaise des Journalistes et Editeurs de Presse (ACJEP), M. Abé Ngandziel Nguel, a dénoncé le 30 septembre dernier à Brazzaville, l’agression à coup de pierre et bâton de M. André Boul, journaliste à Radio-Congo par une folle à l’esplanade du Centre National de Radio et de Télévision (CNRTV), situé au quartier Nkombo, 7ème arrondissement de Brazzaville.

Cette révélation a été faite au cours des différents entretiens qu’il a eus avec quelques responsables des comités d’alerte de Radio-Congo, Radio-Liberté et un représentant de la Télévision Congolaise( Télé-Congo).

Dans le cadre de la protection des journalistes, l’ACJEP avait initié le système d’Alerte Validé par l’UNESCO depuis le 21 septembre 2006. Des séances de mise en place des comités d’alerte seront organisées à partir du 5 octobre prochain au journal «La Nouvelle République» et à Télé-Congo.

Ces comités qui existent déjà à Radio-Congo, Radio Liberté et Radio Brazzaville ont respectivement pour présidents MM. Yves Richard Tombet, Benoît Yoba Mavoungou et Stanley.

Il a, à cet effet, demandé aux journalistes de se mobiliser pour assurer la réussite de ce mouvement associatif qui va s’intensifier dans tous les départements du Congo.

(ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater