Des investisseurs malaisiens ont injecté 350 milliards de FCFA dans un projet agro-alimentaire au nord du Congo

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[GARD align= »center »]

 Sassou
Le Président Sassou N’Guesso, a visité, ce 16 août 2015, l’usine de fabrique de beurre, huile de palme et végétale ainsi que le biocarburant, Eco-Oil Energie S.A (ex-Sangha palm) à Mokeko (Sangha).

Des investisseurs malaisiens ont injecté 350 milliards de FCFA dans un projet agro-alimentaire et industriel dans la localité de Mokéko à une quinzaine de km de Ouesso, chef-lieu du département de la Sangha au nord du Congo.

Le projet est conduit par le groupe Eco-Oil Energie qui a présenté ses produits dimanche au président Sassou Nguesso, en marge des festivités du 55ème anniversaire de l’accession du Congo à la souveraineté internationale qui se sont déroulées cette année à Ouesso.

Le projet a démarré avec 50.000 hectares hérités des plantations de la société Sangha Palm qui disposait de plantations de palmiers à huile à Owando et Makoua, dans le département de la Cuvette, ainsi qu’à Itoumbi, un district du département de la Cuvette-ouest, au nord du Congo.

« L’objectif est d’aller dans d’autres départements du Congo avec l’ambition d’atteindre 300.000 hectares« , a déclaré le président du groupe Eco-Oil Energie, Willy Etoka.

Sur un investissement global de 350 milliards de F.CFA, 50 milliards de F.CFA ont déjà été utilisés pour financer la première partie du projet, a indiqué M. Etoka.

« Dans sa première phase, le groupe à mis l’accent sur le panier de la ménagère avec la production agro-alimentaire qui est constituée de l’huile de palme,végétale et la margarine »,a-t-il dit, ajoutant que le groupe envisage aussi de produire des produits cosmétiques et du bio-carburant.

Le Président directeur général (PDG) de la société d’étude et de vente de matériel pour l’industrie alimentaire (SIA), Jean-Pierre Duhamel , a indiqué que l’usine produit déjà deux tonnes et demi de margarine par heure et compte travailler 20 heures par jour.

Une fois desservie l’ensemble du territoire congolais, le groupe Eco-Oil Energie va va exporter ses produits vers la sous région de l’Afrique centrale, a ajouté M. Duhamel.

Depuis l’arrêt des activités de la Sangha palm, emportée par la crise crise économique des années 1990, le groupe Eco-Oil-Energie est devenu le leader du palmier à huile au Congo. Le déploiement de toutes ses activités va générer près de 5000 emplois directs.

Une station service servant du biocarburant à base d’huile de palme, propriété du groupe Eco-Oil Energie, a démarré ses activités dimanche dans le district de Mokéko, dans le département de la Sangha.

Ce bio-carburant a la particularité d’être bio-diesel et économique. Avec cinq litres de biocarburant produit par Eco-Oil Energie, on peut parcourir environ 40 km, a affirmé une source proche du groupe.

Par l’APA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater