13 ministres des affaires étrangères à Brazzaville ce mardi 17 octobre discuteront notamment de la crise en RDC

Joseph Kabila et Denis Sassou Nguesso

Joseph Kabila et Denis Sassou Nguesso|©DR

13 ministres des affaires étrangères se réuniront à Brazzaville le 17 octobre 2017, soit deux jours avant la rencontre des Chefs d’État et des gouvernements. C’est dans le cadre de la huitième réunion « de haut niveau » du Mécanisme régional de suivi de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région.

« Les chefs d’État et de gouvernement examineront l’évolution de la situation politique et de la sécurité dans la région depuis leur dernière réunion à Luanda, en Angola, le 26 octobre 2016, notamment en ce qui concerne la mise en œuvre des engagements pris.  Le Sommet portera sur des mesures visant à résoudre les problèmes en suspens liés à la neutralisation des forces négatives dans l’est de la RDC, notamment les ADF, les FDLR, le rapatriement des combattants étrangers désarmés dans l’est de la RDC et dans les pays voisins.  Les dirigeants examineront également le dialogue en cours et les processus politiques en RDC, au Burundi, au Soudan du Sud et en République centrafricaine », annonce un communiqué officiel du Bureau de l’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour les Grands Lacs en Afrique.

En novembre dernier, Denis Kalume, coordonnateur du Mécanisme national de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, avait sévèrement critiqué certains pays voisins de la RDC les accusant de mauvaise foi dans la construction de la paix dans la sous-région.

La Septième Réunion de haut niveau du Mécanisme régional de suivi s’était tenue à Luanda, en Angola, le 26 octobre 2016.

Le Mécanisme régional de suivi est le principal organe de contrôle de l’application de l’Accord-cadre. Il se réunit une fois par an au niveau des Chefs d’État et de Gouvernement pour examiner les progrès accomplis dans la mise-en-œuvre des engagements nationaux et régionaux pris au titre de l’ Accord-cadre, signé le 24 février 2013 à Addis-Abeba, en Ethiopie, d’abord par 11 pays, ainsi que les quatre institutions garantes (Nations Unies, UA, CIRGL et SADC) pour mettre fin au cycle de conflit  dans l’est de la RDC. Les 11 pays signataires sont: l’Angola, le Burundi, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, la République du Congo, le Rwanda, l’Afrique du Sud, le Soudan du Sud, la Tanzanie, l’Ouganda et la Zambie. Le Kenya et le Soudan ont également adhéré à l’accord le 31 janvier 2014, devenant ainsi les 12ème et 13ème pays signataires de l’Accord-cadre.

Avec Actualite

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
BrazzavilleJoseph KabilaRDCSassou N'guesso

Related Articles

Congo – Pool : plusieurs véhicules incendiés par des hommes armés

La scène s’est notamment déroulée dans la nuit du 14 au 15 avril aux environs de 21 heures sur la route

Congo : l’opposition crée sa commission électorale, le gouvernement dénonce une insurrection

Commission technique électorale (CTE), c’est le nom d’une structure que viennent de lancer les cinq candidats de l’IDC-FROCAD, la principale

RDC : Laurent Monsengwo « Qui tue par l’épée périra par l’épée » – L’intégralité du message du Cardinal

Le cardinal Laurent Monsengwo a, au cours de son homélie de Noël, adressé un message de paix et mise en

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils