home Brazzaville 11èmes Jeux Africains : Un Forum et exposition pour décrypter le retour de l’olympisme au Congo-Brazzaville

11èmes Jeux Africains : Un Forum et exposition pour décrypter le retour de l’olympisme au Congo-Brazzaville

Firmin Ayessa
Le directeur de cabinet, représentant le président de la République, Firmin Ayessa, au Palais des Congrès.

Un forum, s’est ouvert ce mercredi 2 septembre 2015, à Brazzaville, pour interroger, capitaliser les acquis des 50 ans et projeter l’avenir des jeux Africains. Ce forum est ponctué d’un vernissage. 

Considéré comme cadre d’échanges et de discussions sur l’itinéraire des Jeux Africains, partant de 1965 à 2015, le forum a été placé sous la houlette du directeur de cabinet, représentant le président de la République, Firmin Ayessa, au Palais des Congrès. Ce rétroviseur dans le parcours des Jeux africains n’a pas occulté les cinq précédentes éditions qui n’avaient pas encore atteint le retentissement international actuel.
 
C’est ainsi que Firmin Ayessa a rendu hommage au « génie de ceux qui ont rendu possible ces jeux il y a cinquante ans ». Ce forum est donc l’occasion, selon le directeur du cabinet du président congolais, de « comprendre le rôle des jeux africains dans l’affermissement et le développement du continent ».
 
Les participants au forum ont deux jours (jusqu’à ce jeudi 03 septembre 2015) pour répondre à la question de savoir si les jeux africains auront servi de levier pour le rapprochement et le brassage des peuples.
 
Dès l’ouverture, les différents participants ont suivi un film sur histoire des jeux africains, afin qu’avec des mots assez justes qu’ils rendent à la République du Congo, berceau de ces jeux l’hommage qu’elle mérite. Le chemin fut, à la fois lent et sinueux, pouvait-on entendre,  pour aboutir au choix du Congo comme pays organisateur des premiers Jeux africains, cinq ans seulement après son accession à l’indépendance. Ce fut un pari à la fois osé que le pays a su relever, en s’équipant d’infrastructures modernes et d’un comité d’organisation à la hauteur de l’évènement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 
Déjà en 1962, la conférence des ministres en charge de la Jeunesse et des Sports des  États africains et malgaches d’expression française, de juin 1962 à Paris, avait  confié au Congo le soin d’organiser les Jeux de 1965. Et cette première édition eut lieu du 18 au 25 juillet 1965.
 
Les experts du domaine sportif, les intellectuels et autres acteurs venus d’horizons divers revisiteront les premiers jeux africains, lancés le 18 juillet 1965, en présence du président de l’époque, Alphonse Massamba-Débat qui fit la déclaration solennelle d’ouverture des Jeux, au cours d’une cérémonie d’ouverture riche en couleurs.
 
Pendant les travaux, les participants analyseront le chemin parcouru par ces jeux, avant de s’interroger sur leur retour à Brazzaville, leur berceau.
 
L’histoire des jeux africains et leur rôle dans le développement économique et géopolitique de l’Afrique, les jeux africains : enjeux pour demain sont deux thèmes sur lesquels les réflexions porteront avec en filigrane la question de savoir si l’image du Sport africain s’est considérablement améliorée au cours de ces 50 dernières années.  
 
En rappel les manifestations sportives « africaines », antérieures aux premiers jeux africains, étaient appelées ‘’Jeux de la communauté’’, puis ‘’Jeux de l’Amitié’’. Sous cette forme, elles se sont déroulées à Antananarivo (Madagascar) en 1960, à Abidjan (Côte d’Ivoire) en 1961, à Dakar (Sénégal) en 1963. Leur ancêtre appelé Jeux Inter-africains furent organisés en 1959 à Bangui, en Centrafrique.
 
 
Agapyth Bède
© ICIBRAZZA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils