home Brazzaville, Congo 11 ème Jeux Africains à Brazzaville : Sassou lance l’opération « Africa Green Challenge » à Kintélé

11 ème Jeux Africains à Brazzaville : Sassou lance l’opération « Africa Green Challenge » à Kintélé

. Le coup d’envoi de cette opération a été donné par le président Denis Sassou NGuesso, ce 18 août 2015, à Kintélé, à près de 30 km au nord de la ville capitale.
. Le coup d’envoi de cette opération a été donné par le président Denis Sassou NGuesso, ce 18 juillet 2015, à Kintélé, à près de 30 km au nord de la ville capitale.

Mobiliser la puissance de la jeunesse africaine autour des enjeux environnementaux, c’est l’objectif poursuivi par « Africa Green Challenge », première opération de plantation d’arbres organisée sur tout le continent dans le cadre des 11 ème jeux africains avec les jeunes de 18 à 30 ans. Le coup d’envoi de cette opération a été donné par le président Denis Sassou NGuesso, ce 18 juillet 2015, à Kintélé, à près de 30 km au nord de la ville capitale.

« Je plante un arbre pour une Afrique plus verte », pouvait-on lire sur les tee-shirts de couleur verte que portaient les jeunes invités à planter un arbre. Le président Sassou NGuesso a accompli le même geste devant des personnalités du monde du sport, de la musique, comme le chanteur congolais Passi, Sandrine Gruda, championne d’Europe et Vive-championne olympique de basket-ball ; Joseph Antoine Bell, ancien gardien de l’équipe de football du Cameroun ; Phil Darwin, humoriste congolais ; Souleymane Mbaye, champion du monde de boxe, pour ne citer que ceux-là.

L’objectif de cette inititiative est de mobiliser la puissance de la jeunesse autour des enjeux environnementaux et de placer l’Afrique à sa juste place sous le thème « jeunesse et émergence. » Fortement mobilisée, la population de Kintélé, chantant et dansant, est venue adhérée à cette initiative représentant dans sa philosophie un lien entre les générations d’une part, et de l’autre, l’expression d’une prise de conscience de tous à l’endroit du développement et la préservation de l’écosystème du continent.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour le ministre des sports, Léon Alfred Opimbat, « Green Africa Challenge » n’est pas seulement une action de planting d’arbre, c’est aussi, a-t-il ajouté, l’occasion de fédérer tous les sportifs africains autour d’une déclaration forte dite de Brazzaville en faveur de la préservation du bassin du Congo. Il a relevé que cette déclaration qui est l’émanation des sportifs congolais serait en pleine validation à L’Union Africaine pour recueillir des signatures en guise d’adhésion de plus de 15000 participants aux 11ème Jeux africains.

A noter que, cette déclaration sera remise officiellement au président Denis Sassou NGuesso à la fin de ces jeux afin qu’il soit leur porte parole au sommet de Paris sur les changements climatiques. Aussi, le ministre a-t-il informé l’assistance que le geste de planting ainsi que la présence du président à Kintélé marquaient, en même temps, le lancement de l’opération dite « portes ouvertes sur les réalisations du Bâtisseur dans le développement du sport. » Une activité qui prolonge, a poursuit Léon Alfred Opimbat, la campagne de sensibilisation, de mobilisation de la population sur les 11èmes jeux africains.

Le Congo, berceau des premiers jeux africains a pris le leadership dans la lutte contre la déforestation grâce aux efforts du président Sassou NGuesso par le reboisement à travers plusieurs projets dont le dernier né est le programme national d’afforestation et de reboisement(PRONAR). Doté d’un budget global d’un montant 1.200 milliards de FCFA, soit 1,8 milliard d’euros, ce programme vise au reboisement d’un million d’hectares.

(Avec royalafrikanews)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils